La légende du revenant de la croix du lait [Rupt-sur-Moselle (Vosges)]

Publié le 6 novembre 2023 Thématiques: Brigand , Croix , Disparition , Fantôme , Foret , Libération en prononçant un mot , Mort , Nuit , Revenant ,

La croix du lait
La croix du lait. Source Google Street Map
ajouter aux favoris Ajouter une alerte en cas de modification augmenter la taille du texte reduire la taille du texte
Source: Sauvé L. F. / Le Folk-lore des Hautes-Vosges (1889) (moins d'1 minute)
Lieu: Croix du lait / Rupt-sur-Moselle / Vosges / France

Au Lait, au-dessus de Longegoutte, dans la commune de Rupt, un jeune homme, sur le point d'entrer dans les ordres, fit un soir la rencontre de deux malfaiteurs, qui, après l'avoir dépouillé, le tuèrent sans pitié. Des années s'écoulèrent. Il n'était plus question de ce malheur, lorsque le bruit se répandit dans le pays que jeune séminariste apparaissait la nuit aux voyageurs, à l'endroit même où le crime avait été commis. Rien n'était plus vrai. Les hommes le moins suspects de se laisser prendre pour dupes purent s'en assurer de leurs yeux, et tous reconnurent parfaitement le malheureux assassiné. Il avait gardé son humeur douce, sa complaisance d'autrefois. Si quelque personne, trompée par l'obscurité, s'égarait, il courait à elle et la remettait sur le bon chemin. Point bavard, par exemple. Si on l'interrogeait, si on le remerciait, il n'avait qu'un mot, toujours le même, sur les lèvres, le mot «< Kyrié ». Un jour, ou plutôt une nuit, un homme qui l'avait rencontré déjà maintes fois, et que le rabâchage de l'éternel Kyrie commençait à impatienter, lui cria : - « Tu dis toujours Kyrie, tu ferais bien de dire une fois Kyrié éléison. » Aussitôt qu'il eut entendu ces mots, le revenant disparut, et, depuis lors, on ne l'a pas revu. C'est en mémoire de cet événement qu'une croix, « la croix du Lait », a été élevée, sur le lieu même des apparitions, par la famille Chevrier, de Rupt. »


Partager cet article sur :