La légende du bélier de Rochefort [La brionne (Creuse)]

Publié le 11 août 2023 Thématiques: Animal , Bélier , Diable , Huissier , Jouer des tours , Serrurier ,

Un bélier blanc de nuit
Un bélier blanc de nuit. Source Wonder (IA)
ajouter aux favoris Ajouter une alerte en cas de modification augmenter la taille du texte reduire la taille du texte
Source: Bonnafoux J.F / Légendes et croyances supertitieuses conservées dans le département de la Creuse (1867) (moins d'1 minute)
Lieu: Rochefort (non localisé) / La brionne / Creuse / France

X..., serrurier, et Z..., huissier, avaient une affaire à régler avec un maçon de Montaigut-le-Blanc, qui devait quitter le pays à sept heures du matin. Ils partirent donc de Guéret à quatre heures, bien sûrs qu'ils arriveraient avant le départ de leur homme. En passant à Rochefort, ils rencontrèrent un bélier blanc, plus gros que les moutons du pays et qui allait et venait comme une brebis égarée. Voilà un beau mouton, dit X..., c'est, ma foi, vrai, répliqua son camarade, il a l'air de ne savoir où passer. C'est une bête perdue et qui, pour le moment, n'appartient à personne, fit X..., il faut le prendre, nous le laisserons dans le premier village que nous rencontrerons et nous le reprendrons ce soir à notre retour. Vous avez raison, répliqua Z..., si on le réclame, nous le rendrons.

Le bélier n'avait pas l'air sauvage, il s'en approchèrent assez facilement, mais quand ils furent sur le point de le saisir, il leur échappa, sans s'éloigner beaucoup toutefois. Z... sort de sa carnassière un morceau de pain qu'il lui présente comme appât, le mouton s'approche avec confiance, mais au moment ou X... se croit sûr de le tenir, il se trouve à une distance de vingt pas. Enfin ce manège, qui se renouvela plusieurs fois, leur fit si bien perdre la mémoire qu'ils entendirent sonner six heures à l'horloge de la paroisse. N'ayant plus qu'une heure pour se rendre à Montaigut, ils se remirent en route en jurant contre la vilaine bête qui leur avait fait perdre un temps précieux, et quand ils arrivèrent leur homme était parti depuis une heure. Il est évident que c'est le Diable qui s'était moqué d'eux.


Partager cet article sur :