La légende du minaret de Mansoura [Mansourah (Oranie / Algérie)]

Publié le 6 juillet 2023 Thématiques: Architecte , Construction , Destruction , Impiété , Juif , Légende musulmane , Mécréant , Mort , Mosquée , Musulman ,

Mosquée de Mansourah
R hakka, CC BY-SA 4.0 , via Wikimedia Commons
ajouter aux favoris Ajouter une alerte en cas de modification augmenter la taille du texte reduire la taille du texte
Source: Guerber, Hélène Adeline / Contes et légendes, tome 2 (1895) (moins d'1 minute)
Lieu: Mosquée de Mansourah / Mansourah / Oranie / Algérie

Un roi de Soudan envahit la province de l'Ouest, et vint mettre le siège devant la ville de Tlemcen. les habitants de cette ville étaient très courageux, et ils se défendirent bravement. Le roi envoya chercher plus de troupes, et le camp des assiégeants finit par devenir une ville aussi.

Enfin le roi dit: "Il me faut vraiment une mosquée pour les soldats de mon armée; envoyez-moi un architecte ! "

Deux architectes, les plus habiles de leur temps, se présentèrent, et leurs plans étaient si beaux que le roi dit qu'il ne pouvait choisir entre les deux. Il décida donc qu'ils seraient employés tous les deux, et chargea l'architecte arabe de la partie antérieure du minaret, et l'architecte juif de la partie opposée.

Les deux architectes construisirent un monument d'une beauté remarquable, et quand le minaret fut fini ils allèrent tous deux se présenter devant le roi, pour recevoir leur salaire. Le sultan complimenta beaucoup l'architecte arabe, et il lui donna un grand nombre de bourses d'or, mais il ne donna pas d'or à l'architecte juif. Il ne le complimenta pas, non plus, et dit: "Vous êtes un infidèle, vous méritez la mort, parce que vous n'honorez pas le prophète Mahomet. Pour vous punir de votre infidélité, je vais vous enfermer au haut du minaret. Et si vous êtes encore là, quand la nuit commencera à tomber, vous serez mis à mort."

Le pauvre architecte n'avait que quelques heures, mais comme il était très habile, il se fabriqua une paire d'ailes, et il travailla si rapidement que les ailes furent finies avant la nuit. Quand le soleil disparut derrière les montagnes, l'architecte juif mit ses ailes et prit son vol du haut du minaret. Malheureusement, les ailes n'étaient pas très solides, et le pauvre architecte tomba dans la vallée, où il mourut.

En mourant, il maudit le prophète Mahomet. A son imprécation la terre trembla, le tonnerre gronda, la foudre sillonna les nues, et toute une moitié du minaret tomba. C'était la partie que l'architecte juif avait construite, et depuis ce jour le minaret n'offre plus que la moitié de sa construction primitive, car l'autre moitié est à terre.


Partager cet article sur :


Je vous propose d'autres légendes d' Oranie

Bientôt d'autres légendes pour cette région !

Bientôt d'autres légendes pour cette région !