La légende du Peyro-Quillado [Bethmale (Ariège)]

Publié le 8 octobre 2022 Thématiques: Cerise , Diable , Dolmen/Menhir , Paysan , Pierre | Roche , Plante ,

Peyro-Quillado
Peyro-Quillado. Source geocaching.com
ajouter aux favoris Ajouter une alerte en cas de modification augmenter la taille du texte reduire la taille du texte
Source: Cau-Durban David / La vallée de Bethmale via la Revue du Folklore français (1931) (moins d'1 minute)
Lieu: Peyro-Quillado / Bethmale / Ariège / France

Sur la rive gauche du Balamet, non loin du village d’Ayet, dans les pentes d’une prairie, se dresse un de ces monuments mégalithiques que l’on ne trouve que rarement dans nos contrées, le menhir de Peyro-Quillado. C’est un gros bloc de granit fiché en terre par la pointe et qui mesure sept pieds de haut.

Le pré au milieu duquel s’immobilise ce froid et silencieux témoin d’événements et de jours oubliés appartenait jadis à un homme qui était fort soupçonné d’avoir obtenu du diable par un pacte secret, des pouvoirs extraordinaires. Un jour qu’il fauchait avec son jeune domestique: – Mon petit, lui dit-il, tu devrais monter sur ce cerisier qui est là-bas au milieu de la prairie et me cueillir quelques bouquets de cerises. – L’arbre est trop haut, répliqua l’enfant, je ne pourrais y atteindre. – Portes-y cette pierre, cette pierre longue qui est quillée sur le bord du ruisseau. – Çà, maître, il n’y aurait, dit-on, que vous pour le faire.

Sur l’heure de midi, le maître et le petit espiègle s’assirent pour prendre leur repas et s’endormirent un instant. A leur réveil, la pierre longue du bord du ruisseau fut au milieu du pré, sous le grand cerisier.

La chose est sûre, car beaucoup de survivants d’Ayet l’ont vue c’est eux qui nous l’ont contée.


Partager cet article sur :