La légende de la mort de Saint Clément [Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)]

Publié le 22 octobre 2023 Thématiques: Légende chrétienne , Mer , Miracle , Mort , Noyade , Résurrection , Saint Clément , Saint | Sainte ,

Entre Saint-Sevran et Saint-Malo
TCY, CC BY-SA 2.5 , via Wikimedia Commons
ajouter aux favoris Ajouter une alerte en cas de modification augmenter la taille du texte reduire la taille du texte
Source: Sébillot Paul / Petite légende dorée de la Haute-Bretagne (1897) (moins d'1 minute)
Lieu: La légende de Saint Clément / Saint-Malo / Ille-et-Vilaine / France

Un jour saint Clément, portant son ancre au cou, voulut traverser la grève entre Saint-Servan et Saint-Malo; mais la grande marée le surprit, et comme le poids de son ancre l'empêchait de se sauver, il se noya.

Un an après, la mer se retira plus que d'habitude, et une femme, qui pêchait au bas de l'eau, vit le corps de saint Clément étendu auprès d'un rocher, et aussi frais que s'il venait de se noyer. Elle reconnut qu'il était saint, et posant son enfant, qu'elle avait amené avec elle, elle s'agenouilla auprès du cadavre et pria jusqu'à ce que la mer vînt mouiller ses pieds. Elle n'eut que le temps de s'enfuir en toute hâte, oubliant son enfant près du corps du saint.

L'année suivante la mer se retira encore, et la femme vint au bas de l'eau, à l'endroit où elle avait vu le corps de saint Clément. Lorsqu'elle y arriva, son fils dormait à la place où elle l'avait laissé un an auparavant; bientôt il se réveilla, se frotta les yeux et se mit à appeler sa mère.

On assure aussi que lorsque saint Clément fut noyé il surgit une chapelle auprès de son corps.


Partager cet article sur :