La légende d'Hagbard et de Signe [Ringsted (Sjælland / Danemark)]

Publié le 7 janvier 2023 Thématiques: Amour , Amour impossible , Château , Domestique | Serviteur , Incendie , Jeunes gens , Lieu cachant un trésor , Mort , Noblesse , Pendaison , Trésor ,

Le cairn de Sigersted
Le cairn de Sigersted. Source Visit Denmark
ajouter aux favoris Ajouter une alerte en cas de modification augmenter la taille du texte reduire la taille du texte
Source: Vicomte de Colleville et Fritz de Zepelin / Revue des Traditions Populaires (1893) (2 minutes)
Lieu: Le Cairn de Sigersted / Ringsted / Sjælland / Danemark

Dans une province de Danemark se trouve un endroit nommé Sigersted, du nom d'un roi Sigar qui règna. Ce prince avait une fille, la petite Signe qui s'était enamourée d'un héros appelé Habor. L'on montre encore de nos jours l'endroit où se donnaient rendezvous les amoureux. C'est la promenade de la petite Signe.

Comme cette princesse poursuivait un daim au travers d'une rivière, son cheval s'affaissa sous elle et Signe courut le plus grand danger, mais Habor survint aussitôt, se précipita dans la rivière et sauva sa maitresse. L'endroit où se passa cet épisode est situé dans une île, près de Vrangstrup.

Enfin, ils allèrent si loin dans leurs amours qu'un jour Habor déguisé en camériste pénétra chez la petite Signe, mais la nourrice de celle-ci s'en fut traiteusement raconter la chose au roi Sigar. Aussitôt sur l'ordre du roi des hommes d'armes s'emparèrent d'Habor, mais les deux amants prirent la résolution de périr ensemble. Habor fut amené sur la colline pour être pendu, mais au dernier moment, comme il voulut s'assurer de la fidélité de la petite Signe, il demanda, qu'on voulût bien suspendre sa tunique à la potence avant de l'y pendre lui-même, afin qu'il pût s'imaginer quelle figure il ferait dans cette posture.

Pendant ce temps Signe était allée précipiter tous ses bijoux dans un gouffre qui s'appelle le puits de la petite Signe, ce qui fait dire que Sigersted possède encore plus d'or et d'argent qu'elle ne le croit. Signe s'enferma alors dans ses appartements interrogeant l'horizon, les yeux sur la potence, où devait être attaché Habor; mais dès qu'elle vit la tunique apparaître au bout de la corde, elle mit le feu au château, pensant qu'Habor était déjà trépassé.

On montre aussi aux voyageurs cet endroit et on dit que là fut le gynécée de la petite Signe.

Quand Habor eut vu le château dévoré par l'incendie, assuré de l'amour de sa bien-aimée, il n'hésita plus, il se livra au bourreau et on enterra le héros sur une colline.

Mais la maudite servante ne jouit pas longtemps de sa mauvaise action, car peu de temps après elle fut jetée dans un puits profond, qui s'appelle encore le trou de la servante.


Partager cet article sur :